En quelques années, le tissage mural a envahi les murs de nos intérieurs. Cette pièce de déco permet d’apporter une touche chaleureuse ainsi qu’une pointe d’originalité à sa pièce à vivre. Malgré, une tendance plutôt récente pour les tissages muraux, cette pièce de déco est pourtant chargée d’une grande histoire. Dans ce nouvel article, nous reviendrons donc sur les origines des tissages muraux, les différentes déclinaisons de ce produit ainsi que nos conseils pour adopter un tissage mural chez soi.

Le tissage mural, la tendance qui dure

Les tissages muraux, qui ont investi massivement les salons depuis une dizaine d’années, ont remis au goût du jour le tissage. En effet, lorsque l’on parle de tissages muraux, on évoque principalement le tissage macramé. Cette technique ancestrale de tissage avait été peu à peu délaissée dans la déco contemporaine. C’est boosté par un style bohème chic en vogue que le tissage macramé s’est de nouveau imposé dans les nouvelles tendances de déco.

Le macramé, ou l’art de faire des nœuds en laine, serait né au XIII ème siècle avec les tisserandes arabes. Cette technique, qui s’est ensuite exportée en Europe, était utilisée pour confectionner des couvertures ou encore des serviettes. Elle a été popularisée, en occident, principalement dans les années 70 avec le mouvement hippie qui s’était approprié cette technique de confection minimaliste. Les hippies fabriquaient des couvertures, des parures ou encore des tentures murales pour habiller leur intérieur. Par la suite, avec l’arrivée des matières modernes et des nouveaux styles de déco, le tissage macramé a été abandonné.

C’est lorsque le style de déco boho chic a été réintroduit dans les maisons européennes, dans les années 2010, que le macramé et les tapisseries murales ont connu un second souffle. Beaucoup ont craqué pour les tissages muraux, un article de déco qui permettait de se démarquer et d’apporter une touche d’originalité à ses murs. Puisque le tissage mural a toujours témoigné d’une authenticité, il est devenu la pièce de déco par excellence à faire à la main. Les tutos DIY pour réaliser cet objet unique ne manquent pas sur les blogs de déco. Les petits créateurs ainsi que les boutiques de déco se sont, peu à peu, mis à proposer des tissages muraux dans leur gamme de produit. Vous l’aurez compris, lorsque l’on craque pour un tissage mural, on ne cherche pas uniquement un objet de déco, on souhaite aussi s’approprier une histoire et une symbolique particulière.

Les tissages muraux sous toutes leurs formes

Tous les tissages muraux se distinguent par le charme de leur grands fils assemblés, pour la plupart, à la main. Pourtant, au fil des années, différents styles de tapisseries murales ont émergé pour s’accorder aux intérieurs du plus grand nombre.

Tissage mural, le style bohème
Photo : Alyssa Strohmann

Les pièces les plus reconnaissables se composent d’un tissage de différents fils de tissu sur le haut pour laisser ensuite tomber les fils dans le vide. Afin d’apporter du relief et de l’originalité au tissage, différentes épaisseurs de fil sont utilisées lors du tissage. Ce style de tissage mural sobre s’accorde parfaitement avec différents intérieurs.

L’une des premières déclinaisons qui est apparue est la variation des formes des tissages muraux. Communément rectangulaire, les décos murales peuvent aussi prendre une forme triangulaire avec une pointe au bout du tissage. Certaines de ces décos murales bohèmes n’ont plus de partie tissée et laisse simplement tomber les fils de tissus dans le vide. Les fils de tissus sont alors retenus par une ossature qui est généralement en forme de cercle. Ce style de tissage peut rappeler les attrapes rêves, autre pièce symbolique du boho.

Tissage murale style boucherouite
Tissage mural boucherouite, Bohup

Chez Bohup, nous vous proposons différents types de tissages muraux. Nous savons tisser mais nous avons aussi nouer ! En effet, nous avons fait le pari d’utiliser la technique du boucherouite pour confectionner nos décos murales. Une méthode qui utilise les tissus récupérés afin d’avoir une empreinte écologique quasi nulle lors de la production. Cette technique permet de réaliser plus facilement des motifs et d’apporter un côté douillet à la pièce de déco.

Nos conseils pour habiller vos murs d’un tissage mural

Petit tissage mural
Photo : Elena Putina

Bien évidemment, un tissage mural se mariera parfaitement avec une déco bohème. Les tissages muraux de couleur beige et blanc ne manquent pas, vous aurez donc l’embarra du choix. Un intérieur ethnique peut également accueillir un tissage mural avec des couleurs chaudes. Les tapisseries proposant un beau relief seront à privilégier pour ajouter un côté chaleureux. Au vu de leur petite taille, les tissages muraux trouveront parfaitement leur place sur des petits pans de mur.

Pour les autres styles d’intérieur comme pour les décorations modernes et industrielles, les tissages muraux se font plus rares. Pourtant il est également possible d’y intégrer des décos murales originales. Dans ce cas, optez pour des tapisseries plus fines et plus épurée. Il peut également être intéressant, pour ces intérieurs, d’opter pour des tissages muraux de plus grandes tailles avec moins de détails pour prolonger l’idée d’une déco «brut». Des tissus de couleurs vertes ou taupes pourront parfaitement s’intégrer au cœur de ces intérieurs. La déco contemporaine peut aussi se retrouver dans l’art abstrait et conceptuelle que mettent en valeur certains tissages muraux.

Tissage mural nisa
Notre tissage Nisa confectionné à la main en chutes de tissu, motifs inspirés de la symbolique berbère.

Vous l’aurez compris, les tissages muraux sont des pièces de déco chargées d’une grande histoire. Ces tapisseries apporteront une chaleur et accueil à votre intérieur. Il ne vous reste plus qu’à trouver la pièce qui habillera le mieux votre intérieur.

Découvrez nos tissages muraux confectionnés à la main à partir de tissus récupérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *